Notre équipe

Structure organisationnelle du Bureau de l'ombudsman de l'approvisionnement

Structure organisationnelle du Bureau de l'ombudsman de l'approvisionnement – Description ci-dessous

Description de l'image

Ombudsman de l'approvisionnement

Ombudsman adjointe de l'approvisionnement

Renseignements et examens
  • Répondre aux demandes de rendeignements et aux plaintes
  • Enquêter sur les plaintes
  • Offrir des services de règlement extrajudiciaire des différends (RED)
  • Réaliser des études et des examens sur les pratiques gouvernementales en matière de passation de contrats
Assurance de la qualité et gestion des risques
  • Surveiller et communiquer les questions, les tendances et l'évolution en matière d'approvisionnement
  • Veiller à ce que la qualité fasse partie intégrante de tous les processus du BOA et que des contrôles soient en place pour identifier les risques et y réagir
Communication et gestion ministérielle
  • Réaliser des activités visant à faire connaÎtre les services du BOA
  • Créer des produits de communication
  • Offrir des services opérationnel et stratégiques qui permettent au bureau de bien fonctionner de mannière homogène et organisée

L'équipe de gestion

Lorenzo Ieraci, Ombudsman de l'approvisionnement par intérim

Le mandat de M. Lorenzo Ieraci au poste d'ombudsman de l'approvisionnement par intérim a été renouvelé jusqu'à ce qu'une nouvelle personne soit nommée comme ombudsman.

M. Ieraci a occupé plusieurs postes dans diverses organisations depuis qu'il s'est joint à la fonction publique en 1999. Il a commencé sa carrière à Sécurité publique Canada. Par la suite, il a acquis une vaste expérience au Secrétariat du Conseil du Trésor, en tant qu'analyste principal de programmes et gestionnaire de l'apprentissage et de la gestion du savoir. Avant de se joindre au Bureau de l'ombudsman de l'approvisionnement, M. Ieraci était un directeur principal à Services publics et Approvisionnement Canada, responsable d'une équipe nationale d'experts juricomptables en droit criminel.

M. Ieraci détient une maîtrise en politique publique et en administration publique de l'Université Concordia et il a obtenu un certificat exécutif en gestion des conflits de la Faculté de droit de l'Université de Windsor.

Margherita Finn, directrice, renseignements et examens d'approvisionnement

Margherita s'est jointe à la fonction publique en 1990 et a travaillé à Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) toute sa carrière, à l'exception de neuf mois, alors qu'elle s'est jointe au Bureau de l'ombudsman de l'approvisionnement (BOA) pour participer au lancement de ses activités, en 2007.

Au cours des 25 dernières années, Margherita a occupé divers postes à SPAC; pendant 15 ans, elle a travaillé à l'acquisition de biens et de services et s'est occupé de la vente de munitions et d'avions à des gouvernements étrangers à titre d'agent d'approvisionnement. Margherita a été analyste principale des risques pour le premier agent principal de gestion des risques de SPAC et vérificatrice principale au Bureau de la vérification et de l'évaluation. Avant de revenir au BOA en avril 2014, Margherita a occupé le poste de directrice de la Direction des enquêtes spéciales, où elle était chargée de mener des enquêtes administratives relativement à des allégations d'actes répréhensibles ou inconvenants, et de mauvaise gestion à SPAC.

Anik Trépanier, directrice, communications et gestion ministérielle

Anik a débuté sa carrière au ministère des Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) à la fin de l'année 2000 aux Services gouvernementaux de télécommunications et d'informatique, le prédécesseur de la Direction générale du Dirigeant principal de l'information. Occupant de plus en plus des postes de responsabilité, elle rejoindra le bureau du sous-ministre de SPAC en 2006 à titre de conseillère stratégique. Dix-huit mois plus tard, Anik devenait gestionnaire du programme des Bureaux régionaux des ministres jusqu'à ce qu'elle revienne au bureau du sous-ministre, cette fois comme Chef de cabinet. Après trois ans et demi à ce poste exigeant, elle s'est jointe au nouveau Secrétariat national sur l'approvisionnement des avions de chasse, mis en place pour revoir le processus d'acquisition des avions qui remplaceront la flotte aérienne des CF-18. Vers la fin 2013, Anik est retourné dans un poste de gestion ministérielle pour diriger le Service de planification des affaires ministérielles de la Direction générale des Communications, de la planification et des politiques jusqu'en juin 2016, où elle s'est jointe au Bureau de l'ombudsman de l'approvisionnement comme Directrice des communications et gestion ministérielle.

Eimer Sim, directrice, assurance de la qualité et gestion des risques

Eimer a acquis plus de 14 années d'expérience dans la fonction publique, plus particulièrement dans les domaines de la vérification interne et externe. Dans son rôle de directrice Assurance de la qualité et gestion des risques, Eimer est chargée de surveiller les enjeux et les tendances en matière d'approvisionnement, de veiller à ce que la qualité fasse partie intégrante des processus du Bureau et que des contrôles soient en place pour la gestion des risques.

Avant de se joindre au Bureau de l'ombudsman de l'approvisionnement en avril 2012, Eimer était directrice de la division Évaluation de la qualité et enjeux stratégiques, du Bureau de la vérification et de l'évaluation de Services publics et Approvisionnement Canada. Auparavant, elle a occupé pendant dix ans divers postes au Bureau du vérificateur général du Canada.

Tout au long de sa carrière, Eimer a participé à l'élaboration de rapports mis à la disposition du public, qui mettaient l'accent sur les améliorations à apporter aux opérations et au rendement du gouvernement. Les éléments clés de ces rapports consistaient à formuler des recommandations pratiques, axées sur la correction des problèmes systémiques.

Eimer détient un Baccalauréat ès arts en économie et une Maîtrise ès arts en politique publique et administration de l'Université Concordia, à Montréal.